cebada_gago__R_solution_de_l__cran_

les célèbres eucalyptus de la ganaderia Cebado Gago photo E.lanfranchi

BREVES DE DEBUT DE TEMPORADA...

ISTRES nous annonce ses cartels le 22 janvier en ayant eu beaucoup de mal à préserver l'effet d'annonce ou de surprise, cela dépend de quel côté, on se place. Des peaux de bananes savamment glissées sous les pas de cette Feria qui était en Or l'an dernier et qui devient Céleste, cette temporada, avec des "étoiles" dont une sera répetée. L'anniversaire des dix ans d'alternative de Sébastien Castella, en corrida avec El Juli puis le lendemain en mano à mano avec Espartaco démarre sur les chapeaux de roues par la ville d'Istres où Sébastien a toujours eu beaucoup de soutien et des admirateurs notamment dans une Peña bien organisée. J'en connais au moins deux membres que je salue: les Soeurs Barbara Daniéle et Monique, fidéles de la première heure, toujours prêtes à prendre le bus ou l'avion pour suivre leur Héros. L'Aficion istréenne me touche, je ne sais pas encore pourquoi. Certainement parce qu'elle est un potentiel d'aficionados de tout niveau, toutes les "aficions " y sont présentes et ont l'air de s'y respecter pour le bien d'une communauté de pensées : faire quelque chose de bien pour la Ville d'Istres!

Pour monter une Feria de ce niveau , il faut avoir les reins solides et croire en sa bonne étoile. Est ce que se sont les sponsors, l'argent public, la taquilla ou Dieu sait qui d'autre qui permettront d'équilibrer les comptes? Peu importe! Mon seul souci c'est la pérennité d'une feria importante et populaire aux Portes de Marseille.Marseille qui se laisse pousser des velléités anti taurines et qui peut être ne demande qu'à entendre ce que chuchotent aux marseillais les 13 fantômes d'arènes défuntes. Pourquoi la modernité a t'elle toujours besoin de saccager ses racines...

Je compte bien être sur les gradins où mes voisins vont me poser des questions simples mais tellement essentielles, sur la Fiesta et je vais me laisser aller à commenter doucement les "images " du bas de la piste, un vrai bonheur. Je viendrai à coup sûr voir le retour des Cebado Gago et Mehdi Savalli et la novillada des frères Tardieu. Mon Aficion viscérale a  los Toros me conduira à aller voir les toros du vendredi et du samedi dans les corrales des fréres Granier et après je déciderai si je vois les autres courses. Là est mon niveau d'exigence pour les corridas de Gala. Bien que trés attirée par l'esprit istréen, je reste moi même , le Toro est au centre et sera toujours le coeur de mes préoccupations.

En tout cas, merci pour l'effort de composition de la feria et en particulier sur le prix de l'abonnement :75 euros pour 5 courses soit 15 euros l'une

25 euros premier prix pour la corrida et 15 pour la novillada

Une vraie possibilité de découvrir en famille l'univers de la Corrida!

Suerte à la Feria aux Etoiles

Evelyne Lanfranchi Monleau

St Martin , c'est pour bientôt